Cinq astuces pour maximiser la perte de poids!

Cinq astuces pour maximiser la perte de poids

1 – Le sommeil Il est primordial d’avoir un sommeil suffisant, mais avant tout de qualité !

Un corps reposé vous apporte une récupération musculaire, mais le plus important est de garder votre système nerveux en santé. Ici, j’entends par garder en santé : un corps reposé et équilibré ! S’il est stressé ou fatigué, il conservera ses réserves de graisse en guise de protection. Voilà pourquoi plusieurs de mes clients me disent : « Paméla, je mange bien, je bouge suffisamment, mais je ne perds pas un gramme ! » Le stress est votre ennemi numéro 1 en perte de poids/gras. C’est un peu comme le principe de ne pas manger assez. Le corps maintient ses réserves de gras pour se protéger.

Alors oui, dormez 8 heures par nuit. Si vous avez de la difficulté à dormir, prenez de la camomille biologique, faites des étirements et trouvez des façons de relaxer votre corps, mais surtout votre mental. Nous savons tous qu’ici en Amérique du Nord, nous sommes très stressés et le rythme de la vie est très rapide.

2 – La nutrition.

Une alimentation saine est fortement recommandée afin d’obtenir un équilibre mental, physique et physiologique. Si vous n’avez pas la chance de bouger de 30 à 45 minutes 3 à 4 fois semaine, dites-vous que vous pouvez faire des choix judicieux en matière de nutrition. Vous garderez un contrôle même si toutefois vous ne trouvez pas le temps de bouger suffisamment. Cela empêchera de prendre des kilos superflus dont vous n’avez pas besoin ainsi que l’effet yoyo (ce qu’on veut vraiment éviter à tout prix !).

Évitez les excès ; l’équilibre est la clé du succès. Les diètes draconiennes et les jeûnes sont à proscrire définitivement. Pourquoi ? Tout simplement qu’à court terme, cela fonctionnera (peut-être), mais à moyen et long terme, il y aura compensation. Un peu comme si vous coupiez tous vos sucres dans votre alimentation et un jour, décidiez de prendre un biscuit. Vous mangerez une rangée entière. Culpabilité, honte et découragement s’ajouteront ! Éliminez les extrêmes ; l’équilibre est beaucoup mieux ! Le court terme est très attirant, mais le long terme est assurément la clé de la réussite ! Soyez déterminé et patient !

3 – La dépense énergétique

Ici, je ne parle pas d’entraînement spécifique. Je parle de bouger, dépenser de l’énergie, transpirer quoi ! Dites-vous simplement que l’important, c’est de créer un bon essoufflement.

Plusieurs de mes clients me disent : « Paméla, je bouge ! Je marche 4 fois/semaine ». Certes, mais malheureusement, l’essoufflement n’est pas présent ! Par essoufflement, j’entends être à bout de souffle, de pousser la machine. Peu importe le sport ou l’activité que vouspratiquez, assurez-vous par moment d’être à 80 % de votre capacité ! Un truc : Si vous êtes capable d’avoir une conversation, c’est que vous n’avez pas encore atteint votre 80 %. Personnellement, j’adore la haute intensité pour cette raison. Je m’assure d’atteindre mon 80 % d’intensité et maximise la dépense énergétique ! Si vous n’êtes pas un adepte de HIIT (high-intensity interval training), je vous propose de faire des cours en groupe dans un gymnase. Cela vous motivera davantage et diminuera les risques de laisser tomber l’entraînement. Les gens autour de vous vous démontreront que ce n’est pas facile pour tout le monde, mais que c’est possible ! Vous serez fier et peut-être trouverez quelqu’un avec qui vous entraîner. Essayez-le, vous serez surpris !

4 – Le transit intestinal.

Il est important de savoir qu’un transit intestinal (évacuation des selles) se doit d’être fait au minimum 2 fois par jour. Si vous n’allez pas à la selle au minimum 2 fois par jour, je vous conseille fortement de consulter un professionnel de la santé. Des problèmes métaboliques et/ou troubles intestinaux sont fort possibles. Si vous ressentez des ballonnements, gaz, inconfort abdominal et/ou l’impression que votre abdomen est volumineux, contactez-moi, ce sera un grand plaisir de résoudre cette problématique pour vous donner une meilleure qualité de vie.

5 – La respiration.

Saviez-vous qu’une bonne respiration amène une relaxation du système nerveux et favorise l’élimination des toxines ? La qualité avant la quantité. Respirez profondément. Cette méthode sera bénéfique sur plusieurs sphères de votre santé. Vos cellules se régénéreront plus rapidement, vous éliminerez plus facilement et certes, votre concentration sera beaucoup plus efficace ! Un petit truc que je donne à ma clientèle : posez votre main sur le bas de votre abdomen, respirez profondément et imaginez que votre entière respiration descend jusqu’au bas de votre abdomen (là où votre main est posée sur le bas de votre abdomen). Cela sera favorable pour plusieurs activités comme vos performances en course à pied, vélo ou encore natation ! Si vous avez de la difficulté, consultez un ostéopathe, il saura vous conseiller et vous aidera sur plusieurs aspects de votre santé !

Paméla.

 

pam


Paméla Boucher

Naturopathe ND

Préparatrice physique certifiée

Évaluatrice de course à pied certifiée

514-226-2010

www.pamelaboucher.ca